Après avoir trouvé les éléments "pivots" de la cérémonie, aka la salle (pour avoir un endroit où faire vestiaire et pipi parce que dehors ça craint quand il pleut), le prêtre (si vous êtes de confession catholique et si vous êtes un peu croyant même pas beaucoup, sinon un pope, un rabbin, un imam ou un mormon feront l'affaire), le DJ, le traiteur (voir prochain post), le photographe (voir post précédent), reste encore moults choses à faire.

En 1er lieu : déterminer le nombre d'heureux élus qui viendront se mettre une race festoyer avec vous et partager votre gueule de bois joie-bonheur-paix dans ton coeur.

Pourquoi c'est important de savoir si on invite Tata Josette (98 ans et plus de dents) au dîner ou pas ?? Pour une raison essentielle ma bonne dame : pouvoir commencer à budgeter le devis traiteur ET les faire-parts.

Le traiteur fera l'objet d'un prochain post.

Intéressons-nous ici même aux faire-parts aka le bout de cartonnage qui permettra d'annoncer à la Terre entière (c'est-à-dire votre bien aimé boss) que vous allez enfin convoler en épousailles (et lui coller un congé maternité dans la foulée).

Comme pour notre ami photographe, il y a le pire du mieux et le mieux du pire, le tout étant de trouver le mieux du mieux.

Tout d'abord : interrogez-vous sur le style que vous aimez. Pour cela, la meilleure technique est de compiler tous les faire-parts de votre entourage pour faire des tas (et s'en payer une bonne tranche au passage). Un tas "j'aime pas du tout", un tas "mouais", un tas "oui pas mal", un tas "j'aime bien" et un tas "je surkiffe". Autant vous prévenir tout de suite que ce dernier est généralement le moins fourni.

Une fois cerné le style voulu (romantique, champêtre, aristocrate, tuning, bisounours...) il vous faut chercher un prestataire. Outre les imprimeurs classiques et autres CAT, vous pouvez vous adresser à un graphiste pour un modèle personnalisé, ou regarder sur internet, mine s'il en est.

Ensuite, si vous avez un thème il est bien que celui-ci soit annoncé dans le faire-part. Un faire-part fluo pour une soirée à thème antillaise risque de provoquer de fâcheux quiproquos qui au passage foireront aussi les photos. Non donc, il faut rester cohérent...

Pour vous aider dans votre choix, j'ai fait une petite sélection du pire du mieux et du mieux du pire, à vous de trouver qui appartient à quoi ?

1/ La version cinémascope

  

2/ La version musicale

3/La version rétro américaine

4/ La version smoking

5/ La version petits pois

6/ La version Confessions Intimes

sans-titre

7/ La version cui-cui

8/ La version lingerie

9/ La version "les mots me manquent pour te dire tout mon amour"

10/ La version pour être sûre de pas oublier les alliances

sans-titre

11/ La version pédophile

12/ La version sobre

13/ La version aristo

Je terminerai sur cette magnifique et sage citation, si vous ne trouvez pas votre bonheur, pas de panique "L'inspiration c'est comme la chiasse, ça vient toujours quand on a pas de papier!" Amis de la poésie, bon wk.